choisir platine vinyle vintage

Y a-t-il quelque chose de mieux que ce magnifique son parfait que seul le vinyle peut offrir ? Si vous êtes ici, il y a de grandes chances que vous pensez que non ! Mais le choix d’une bonne platine vinyle est essentiel pour y parvenir. Les meilleurs tourne-disques fonctionneront si bien que vous ne saurez même pas qu’ils sont là. Les platines présentes sur le marché peuvent sembler si simples, mais la fonction qu’elles remplissent est étonnante. Il y a des informations qui se trouvent dans les sillons d’un disque, appelées données.

Des platines de plus en plus sophistiquées !

Un platine vinyle vintage tout comme les autres modèles est conçue pour faire tourner un disque à une vitesse précise et constante, de sorte qu’il est capable de lire les informations du sillon et de les transformer en un signal électrique qui produit finalement un son. Plus une platine est capable de tourner et de lire les données, plus le son de la musique qu’elle produit sera bon. Un tourne-disque lit les informations contenues sur un disque à l’aide d’une aiguille ou d’un stylet.

N’hésitez pas à découvrir ce site spécialisé dans les dernières platines. Il vous aidera à choisir la meilleure platine vinyle vintage !

Ce stylet trace les sillons qui sont découpés dans le disque qui contient les données que le tourne-disque est conçu pour lire. Le stylet est fixé à la cartouche phono. Une cartouche d’amplificateur phono est comme un mini générateur qui produit de l’électricité, créant un signal musical lorsque l’aiguille du stylet se déplace dans les sillons du disque.

L’aiguille et la cartouche phono d’une platine vinyle sont soutenues et maintenues en place par une partie du tourne-disque appelée le bras. Lorsque le disque tourne, le le bras maintient l’aiguille et la cartouche phono en place, ce qui garantit que l’aiguille tourne régulièrement dans les sillons, sans saut ni sautillement. La partie la plus importante d’un tourne-disque est le plateau et le moteur qui le fait tourner.

La couverture est destinée à réduire les vibrations et à éviter que le disque ne soit rayé. Le plateau tourne grâce à la puissance du moteur, qui est essentiellement constitué d’une courroie élastique, d’une poulie et d’un plateau tournant à courroie.

Quelques conseils pour choisir votre platine vinyle

Certaines platines vinyles utilisent un plateau à entraînement direct, qui se trouve juste au-dessus du moteur de la tourne-disque et fait tourner le disque à la vitesse appropriée presque immédiatement. Dans le cas d’un tourne-disque à entraînement par courroie, le moteur est décentré et utilise la courroie et la poulie, ce qui peut prendre quelques secondes pour que le disque commence à tourner à pleine vitesse.

Les platines automatiques placent le bras et l’aiguille sur le disque pour vous, mais elles ne fonctionnent pas toujours comme prévu. Les tourne-disques manuels exigent que vous placiez l’aiguille, mais nous affirmons qu’il y a quelque chose de suprêmement satisfaisant à le faire soi-même ! Cela se résume toutefois à une question de préférence et de budget.

Il faut également tenir compte de l’espace dont vous disposez. Les tourne-disques ont besoin d’espace, tout comme les disques que vous y écoutez. Vous avez également besoin de bons haut-parleurs, qui peuvent être coûteux et prendre plus de place que vous ne l’auriez souhaité.

Certaines platines vinyles vintages sont équipés de haut-parleurs intégrés, mais ceux-ci ne sont généralement pas conçus pour offrir un son de qualité. Pour en avoir vraiment pour votre argent, il vous faut un bon ensemble de haut-parleurs. L’ensemble n’est pas vraiment portable, c’est donc un élément à prendre en compte si vous voulez un tourne-disque portable.

Budget, fonctionnalités, marques … Que regarder ?

Le budget sera certainement un facteur déterminant dans le choix du type de tourne-disque, surtout sur le marché actuel. De nos jours, les tourne-disques sont équipés de toutes sortes de mises à jour modernes pour la lecture, offrant une fonctionnalité USB pour numériser vos disques préférés, ainsi que des tourne-disques « tout-en-un » avec haut-parleurs intégrés.

Bien que les modèles « tout-en-un » soient moins chers et plus pratiques, ils n’offrent pas toujours un son de qualité. Si le son est la raison pour laquelle vous voulez un tourne-disque (et pour la plupart des gens, c’est la raison pour laquelle ils veulent un tourne-disque), sachez que vous devrez investir plus que le strict minimum pour compléter votre installation. Il vous faudra notamment trouver un bon amplificateur et un bon récepteur stéréo pour alimenter vos haut-parleurs. Vous pouvez même vous rendre dans les ventes de garage et les friperies locales pour trouver ces articles et éventuellement économiser quelques dollars.

Pour le tourne-disque lui-même, vous pouvez vous attendre à payer entre 50 et 1 000 dollars, voire plus, selon le type d’appareil que vous choisissez. Même les systèmes les plus basiques peuvent produire un son magnifique, alors ne vous découragez pas si vous n’avez pas une tonne d’argent à investir tout de suite. Surtout si vous êtes un débutant dans le monde des tourne-disques. Il est toujours préférable de commencer petit et de passer au niveau supérieur, plutôt que de gaspiller une tonne d’argent pour un tourne-disque et des haut-parleurs dont vous n’avez pas la place ou que vous utiliserez rarement.